Côte d’Ivoire - Kouto - Émancipation de la femme : Salimata Dembélé à la tête de la mutuelle de développement de Boyo (MU.D.EB) pour 03 ans

25 août 2019

Je suis journaliste indépendant, pigiste pour des journaux, site web et l’agence France Presse (AFP) au Nord de la Côte d’Ivoire.

Côte d’Ivoire - Kouto -23 Août 2019 Émancipation de la femme : Salimata Dembélé à la tête de la mutuelle de développement de Boyo (MU.D.EB) pour 03 ans

Salimata Dembélé chef de cabinet du ministère de la construction, du logement et de l’urbanisme est portée à la tête de la mutuelle de développement du village Boyo (MU.D.E.B).Une localité situé à quelques encablures de la ville de Kouto au Nord de la Côte d’Ivoire. Une décision qui a été prise lors des travaux de la dernière assemblée générale ordinaire (A.G.O) a annoncé la nouvelle dirigeante de la MU.D.E.B. C’était le 17 aout 2019 à Boyo lors dune rencontre au foyer des jeunes avec les populations notamment les femmes, la jeunesse, la notabilité.Elle était accompagnée d’un parterre de cadres et d’élus locaux.

« Mon premier chantier est de travailler sur la cohésion sociale dans le village qui est composé de plusieurs groupes ethnies. Nous avons encore des quartiers par communautés alors que nous voudrions qu’il y ait une symbiose de tous ces quartiers et que chaque communauté ne se renferme pas sur elle-même. Afin que la chose de Boyo soit comprise comme la chose commune. Et c’est au prix de cette cohésion qu’on pourra ensemble réaliser de grandes choses, de grands projets au-delà de ce qu’on a pu réaliser » ont été les premiers mots de Salimata Dembélé.

La présidente de la MU.D.E.B a déclarée s’attaquer au volet de la salubrité « Il faut déjà saluer les efforts fournis par les populations. Nous constatons qu’il y a maintenant moins d’herbes en cette saison de pluie, moins de divagation d’animaux domestiques… qui traînaient dans les rues. Nous allons continuer à travailler à améliorer ce cadre de vie afin que le village Boyo soit cité comme un village exemplaire au niveau de la propreté dans la région de la bagoué. Je peux d’ores et déjà rassurer mes parents qu’a propos de l’extension de l’électrification , elle sera très bientôt une réalité à Boyo avant 2020 . Car les travaux ont déjà démarrés à kouto et vont se poursuivre instantanément au village (applaudissement).Nous avons donc besoins du soutien de toute la population, des prières et des bénédictions…. » a conclu la présidente de la MU.D.E.B Salimata Dembélé.

La présidente des femmes de Boyo, Traoré Tienporola a pour sa part félicité les hommes d’avoir accepter l’émancipation de la femme à travers ce choix porté sur leur fille. C’est une nouvelle ère quiç s’ouvre à Boyo et dans la region de la bagoué. nous nous engageons à lui apporter tout le soutien nécessaire pour qu’elle réussisse sa mission. Nous la soutenons de jour comme de nuit, des pieds et des mains… » Idem pour Dao Zana président des jeunesses de Boyo. Cette rencontre d’information et d’échanges avec les populations a prit fin par des festivités au domicile de la présidente de la MU.D.E.B aux sons des danses du balafon des jeunes dit « djeboloï ».

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)

Legendes photos

Kouto Emancipation de la femmeµ : Salimata Dembélé à la tête de la mutuelle de développement de Boyo (M.U.D.E.B) pour 03 ans

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter