FAO : mise au point d’un nouvel outil de collecte d’information sur la parité dans l’agriculture

La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) a mis au point un nou­vel en­semble d’ou­tils dont l’ob­jec­tif est de « mieux ci­bler les ini­tia­tives contre la faim et en fa­veur du dé­ve­lop­pe­ment en ai­dant les pays à re­cueillir des in­for­ma­tions plus ri­gou­reuses sur la pa­ri­té homme-​femme dans l’agri­cul­ture ». La FAO indique que « La base de don­nées Agri-​Gen­der, éla­bo­rée en ré­ponse à une re­quête de la Com­mis­sion afri­caine des sta­tis­tiques agri­coles (AFCAS), pré­sente des re­com­man­da­tions dé­taillées sur la ma­nière de re­cueillir des sta­tis­tiques ven­ti­lées par sexe dans l’agri­cul­ture »

La FAO fait re­mar­quer que « cette base de don­nées est des­ti­née à un vaste éven­tail d’uti­li­sa­teurs im­pli­qués dans les ini­tia­tives de dé­ve­lop­pe­ment, de­puis les sta­tis­ti­ciens et les cher­cheurs agri­coles jusqu’aux res­pon­sables de la pla­ni­fi­ca­tion po­li­tique et aux dé­fen­seurs de l’éga­li­té des sexes ».

"En dis­po­sant d’in­for­ma­tions plus spé­ci­fiques, les au­to­ri­tés peuvent mieux venir en aide à tous ceux qui n’exercent aucun contrôle sur les res­sources agri­coles et en par­ti­cu­lier aux femmes, pour par­ve­nir à une plus grande éga­li­té et à la sé­cu­ri­té ali­men­taire", ex­plique Diana Tem­pel­man, Fonc­tion­naire prin­ci­pal de la FAO pour les ques­tions de pa­ri­té et de dé­ve­lop­pe­ment.

Mme Tem­pel­man fait re­mar­quer que "les uti­li­sa­teurs et les pro­duc­teurs de sta­tis­tiques agri­coles ont re­mar­qué que sou­vent, les in­for­ma­tions com­pi­lées ne re­flètent pas les rôles et res­pon­sa­bi­li­tés vé­ri­tables des femmes dans la pro­duc­tion agri­cole ».

Pour elle, "très sou­vent, lors­qu’on est à la re­cherche de don­nées re­la­tives à la pa­ri­té, c’est dans un contexte de ques­tions so­ciales, d’édu­ca­tion, de santé et d’as­pects ju­ri­diques. Beau­coup plus ra­re­ment a-​t-​on re­cours aux sta­tis­tiques agri­coles pour re­cueillir des don­nées spé­ci­fiques aux hommes et aux femmes, ce en quoi la base de don­nées Agri-​Gen­der four­ni­ra une aide pré­cieuse ».

« La base de don­nées en­globe des thèmes comme la po­pu­la­tion et les mé­nages agri­coles, l’accès aux res­sources, la pro­duc­tion et la pro­duc­ti­vi­té, la main-​d’œuvre et l’em­ploi du temps, la des­ti­na­tion de la pro­duc­tion agri­cole, les re­ve­nus et les dé­penses, l’adhé­sion à des as­so­cia­tions d’agri­cul­teurs, et des in­di­ca­teurs pour la sé­cu­ri­té ali­men­taire et la pau­vre­té », lit-​on en­core dans le com­mu­ni­qué.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la FAO

ainsi que la base de données Agri-​Gen­der

***

Sources : Afrique Avenir ; FAO

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter