Genre en action

Réseau international francophone pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement.

Accueil > Archives > Intranet FSP genre > Outils pratiques & documents sur l’intégration du genre > Outils méthodologiques genre FSP > Fiche diagnostic genre simplifiée

Fiche diagnostic genre simplifiée

lundi 1er février 2010

Note 3 – Préparer un pré-diagnostic genre et activités économiques, en vue de l’atelier de Ouagadougou, février 2010.

D’après le document du Pôle genre C2 – 26 octobre 09, préparé par Yveline Nicolas ; ynicolas@adequations.org
Adaptation C1 : md.desuremain@enda-europe.org

Introduction : informations à connaître sur le contexte de notre programme

Dans la phase actuelle de démarrage, l’objectif est d’acquérir une culture commune de ce qu’est « l’approche genre », afin de commencer par un diagnostic des projets et des structures porteuses au regard de l’approche de genre.

Un premier diagnostic, mis en œuvre par les équipes Ouest africain-es et les responsables des différents projets, sera présenté lors de l’atelier de Ouagadougou. Il sera la base de la stratégie genre de chaque projet et de la stratégie commune, avec des objectifs et des indicateurs discutés et partagés.

Le résultat global attendu est que les actrices des projets bénéficient de changements dans leur vie, matérielle, organisationnelle, sociale et politique, vers davantage d’égalité entre les femmes et les hommes et vers plus d’autonomie pour les femmes.

Chez les participants et participantes, les partenaires, les équipes locales, les structures d’appui et ONG françaises, on attendra une mise en réseau et une compétence accrue à l’approche genre mise en pratique.

Nous sommes donc dans un processus de co-apprentissage en matière de genre et de co-construction d’objectifs et d’indicateurs en matière d’égalité femmes-hommes, de changements des mentalités, et de création, ensemble, d’indicateurs pour mesurer nos progrès et nos réalisations.

Certaines organisations sont très avancées dans ce processus, qui n’est pas nouveau pour elles. D’autres par contre font leur première expérience dans ce domaine. La mise en réseau contribuera à la diffusion des savoirs et au renforcement solidaire de tous et toutes.

Le questionnaire ci-après est un guide en prévision de la préparation de l’atelier de Ouagadougou. Si vous ne pouvez pas répondre à des questions, celles-ci signalent un champ pour lequel un travail pourra être fait au cours du FSP. Tous les thèmes ne seront pas nécessairement abordés durant le projet FSP. Les priorités et thèmes communs seront fixées au cours des rencontres.

Diagnostic genre initial

1/ Diagnostic genre du contexte

- Votre pays est-il doté d’un Ministère et d’un plan d’action national pour l’égalité femmes-hommes ? Avez-vous des documents récents ?
- Les fédérations ou organisations avec lesquelles vous travaillez font-elles partie de réseaux ou confédérations nationales mixtes ?
- Les fédérations/unions/groupements avec lesquels vous travaillez font-elles partie de réseaux d’organisations de femmes ou luttant pour les droits des femmes et l’égalité ?
- Quelles sont les instances nationales, organisations ou réseaux, avec qui vous travaillez, auprès desquelles il serait pertinent de faire du plaidoyer sur le genre, pour renforcer la position groupement ou fédérations (structures d’appui à l’entreprenariat économique, chambres de commerce, d’agriculture, ministères, réseaux militants, etc…).
- Etes-vous déjà en contact avec des structures universitaires, des personnes-ressources sur le genre ? Quels types de relations avez-vous ?
- Utilisez-vous des émissions de radios rurales animées par ou destinées aux femmes, aux actions économiques, etc. ?
- Durant les trois ans du FSP, pouvez-vous identifier des échéances nationales ou régionales qui auraient un impact sur le projet, ou que le FSP pourrait influencer ? (négociation économique, élections locales, . collectivités territoriales, chambre des métiers, CCI, grand colloque ou séminaire, Forum social mondial de Dakar, etc.) ?

- Votre pays a signé la Convention pour l’élimination de toutes les discriminations envers les femmes (CEDEF). Des rapports sont faits périodiquement sur la mise en œuvre par votre gouvernement, les connaissez vous ? Parfois, des rapports « alternatifs » sont faits par des organisations de la société civile, les connaissez vous ?

2/ Quel est le profil genre de votre structure ?

- Avez vous dans votre organisation des personnes formées en « approche femme et développement » et « genre et développement » ? Quelles fonctions occupent ces personnes ?
- Prévoyez-vous de former ou sensibiliser de nouvelles personnes ? (fonction) ?
- Parmi les personnes qui vont mettre en œuvre le projet directement
combien d’hommes ? (et leurs fonctions)
combien de femmes ? (et leurs fonctions)

- Dans votre documentation, disposez vous déjà d’études, de diagnostics, d’évaluations genre dans le domaine d’intervention de votre projet ? Pourriez-vous collecter ces documents ?

3/ Quelles sont les caractéristiques de votre projet au regard du genre ?

- Avez-vous déjà identifié le nombre de femmes à la base et dans les instances dirigeantes, si l’organisation bénéficiaire est mixte ?
- Les femmes des organisations avec lesquelles vous travaillez ont-elles rencontré des obstacles techniques difficiles à surmonter ? Lesquels ?
- Les femmes avec qui vous travaillez ont-elles déjà reçu des formations (de votre part ou d’autres intervenants) sur l’un des thèmes suivants relatifs aux droits des femmes : le statut personnel, la sexualité, la prévention du VIH, la législation de la famille et du mariage, la scolarisation des filles, la lutte contre les mutilations génitales, les violences intrafamiliales, la promotion de l’égalité économique, l’accès égal au crédit ou au foncier, l’accès aux décisions, la participation des femmes dans les décisions de la communauté, la promotion des femmes à la participation électorale, au conseil ruraux, etc…
- Si oui, lesquelles ?

- Certains de ces thèmes ont-ils été discutés avec la participation des hommes de la communauté, de la fédération ou du réseau ?

- Dans la filière économique sur laquelle vous travaillez, y a-t-il une division du travail traditionnelle ou nouvelle entre femmes et hommes, ou des relations de concurrence identifiées ? Pouvez-vous les décrire brièvement et indiquer des références si des études existent ?

- Dans la communauté ou dans la famille, y a-t-il une division des responsabilités économiques entre femmes et hommes ? c’est-à-dire sait-on qui paie ou fournit habituellement la nourriture, l’eau, les vêtements, le transport, l’école, les frais liées aux cérémonies, le logement, les réparations, les intrants de la production, etc… (si vous n’avez pas d’information indiquez-le, ce sera une activité à développer dans le projet). Avez-vous détecté des oppositions de la part des maris ou dirigeants vis-à-vis du développement d’activités économiques par les femmes ?

- Les femmes ont-elles une gestion autonome de leurs revenus ou remettent-elles ceux-ci à leur mari ? Les femmes ont-elles déjà manifesté que leurs maris diminuent leurs apports ?

- Avez-vous identifié une ou plusieurs priorités parmi les principales inégalités, sur laquelle le projet se proposera d’agir ?
- Au niveau de la répartition des revenus et dépenses F/H dans la famille et de la communauté
- Au niveau des temps de travail F/H
- Au niveau de l’accès et le contrôle des ressources (foncier, crédits, trésorerie, intrants, connaissances, scolarisation, transport, par exemple)
- Au niveau de l’environnement socio-économique : formation professionnelle, participation dans des instances de décision…
- Du point de vie des libertés collectives et individuelles (violences intrafamiliales ou en contexte de conflit armé, interdiction de travailler, mariages arrangés ou forcés, pratiques traditionnelles néfastes, etc.. )

- Les membres de l’équipe ont-ils déjà reçu des formations leur transmettant des outils utilisés de l’analyse de genre, tels que : identification des besoins pratiques et stratégiques des femmes, tableau accès/contrôle des ressources, budgets temps HF, préjugés et représentations ?