Genre et économie – vos initiatives, vos expériences, vos idées ?

Quelles sont vos initiatives sur la thématique « genre et économie » ? Quelles sont vos idées, expériences et suggestions pour le renforcement de la femme comme actrice économique, en même temps qu’actrice de la transformation sociale ? Quelles sont les lacunes des initiatives existantes, quels sont les aspects trop souvent occultés ?

En décembre dernier, la coopération française a ouvert un chantier sur la valorisation du rôle des femmes dans l’économie. Dans ce cadre, nous voudrions pouvoir alimenter la réflexion par des éléments d’informations émanant de vous, les membres du réseau Genre en Action. Quelles sont vos initiatives sur la thématique « genre et économie » ? Quelles sont vos idées, expériences et suggestions pour le renforcement de la femme comme actrice économique, en même temps qu’actrice de la transformation sociale ? Quelles sont les lacunes des initiatives existantes, quels sont les aspects trop souvent occultés ? Faites nous savoir ce que vous faites sur cette thématique, ce que vous en pensez et ce que vous suggérez. Vous pouvez écrire sur le forum (ci-dessous) ou l’envoyer à coordination chez genreenaction.net. Merci beaucoup d’avance. Une synthèse de vos contributions et d’autres éléments nourrira un prochain bulletin papier du réseau.

Dans la même rubrique :

2 Messages

  • Genre et économie – vos initiatives, vos expériences, vos idées ? Le 20/03/09 à 10:13 , par Madame Mama Adama Keita

    Chers membres du réseau genre en action c’est vraiment une joie immense pour moi de me donner l’opportuinitée d’échanger sur un sujet aussi brûlant qu’est Genre et économie par rapport à la femme. Car ce sujet mérite reflexion d’ou l’enjeu de ces échanges. Me concernant et parlant de ma petite expérience ,les femmes ont de tout temps contribué à l’économie des sociétés puis des communautés et enfin des pays mais généralement de façon informelle donc difficillement quantifiable.
    Pour rester dans le cadre de la gestion des familles il est indéniable que c’est graçe et seulement grace à l’apport de la femme qu’il pourrait exister une stabilité. En ce qui concerne mon expérience sur le cas en Guinée ,la femme travailleuse ou simple ménagère n’a de souci que d’aasurer le bien etre des membres de la famille.
    Une ambition qui s’est toujours materialisée par l’organisation de tontines journalieres, hebdomadaires ou encore mensuelles avec des montants variant selon le groupe de femmes et d’activités génératrices de revenus.
    Des initiatives qui souvent soulagent les femmes face aux célébrations de mariages , de baptême et autres cas sociaux aux cours desquels les hommes se disent loin et qualifiant les femmes de folkloryque.
    Dans le souci de mieux cadrer ces groupes de femmes des banques primaires ont certes vues le jour et leurs accordent des micro crédits en les incitant à épargner par l’ouverture des comptes groupés par exemple en vue de faciliter le remboursement des fonds. Force est de reconnaitre qu’en dépit de leur intervention l’acces des femmes un probleme entierau .
    Elles sont nombreuses des guinéennes qui pratiquent aussi le commerce extérieur à travers leurs propres effotrs. Malheureusement, tres peu d’entres elles ont accès à de hautes institutions finacieres du pays en vue de garantir leurs activités. malheureusement reservées à un groupe d’hommes d’affaires.
    Autres choses , c’est que dans nos foyers le poids de la tradition influe négativement sur l’épanouissement économique de la femme.
    Je propose qu’il est de plus en plus important de sensibiliser nos partenaires hommes et decideurs pour un accès rapide et durable des femmes en atténuant les étapes administratives , assurer le suivi et la formation des femmes aux notions de gestions.

    • Je suis d’accord avec madame mais je crois que nous devons mener les actions de façon à améliorer le statut actuel de la femme sur tout le plan càd le statut jurique,économique et social.....
      Pour ce qui nous concerne c’est du statut économique qu’il s’agit sans oublier qu’il est lié aux problémes de genre .Ce que la femme fait déja est bon mais il faut mieux et pour y arriver je crois qu’il faut qu’elle soit renouveller par rapport à ses rapports avec l’homme et on doit l’aider en renforçant ses capacités tant en terme de potentialité qu’en terme d’accéssibilité.Une analyse approfondie de la femme dans son secteur d’activité par rapport à ses potentialités et son accéssibilité aux ressources va nous aider à identifier les vrais problémes et mettre sur pied des bonnes solutions .Toutefois il faut arriver à faire adopter à la femme la notion du developpment durable et la faire participer à toute cette demarche afin qu’elle s’appropie le projet.Par dessus toutes les actions des ONG et associations il faut que le pouvoir public s’intégre (bonne gouvernance)

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter