Intégration des femmes immigrées en Europe

Les lois européennes affichent un vide juridique en décalage avec la réalité de la féminisation et des changements des flux migratoires, au détriment des femmes.

Le Conseil de l’Europe demande l’intégration des femmes immigrées en Europe

Le 24 janvier dernier, l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a adopté une
résolution (1478) ainsi qu’une recommandation (1732) sur l’intégration des femmes
immigrées. L’assemblée parlementaire remarque que la nature des flux migratoires a
changé au cours de ces dernières années, et qu’on dénombre de plus en plus de femmes
immigrées : alors que jadis, la grande majorité des femmes arrivaient en Europe dans
le cadre de la réunification familiale et rejoignaient leur époux, aujourd’hui,
souvent qualifiées, elles prennent la décision d’émigrer seules. L’Assemblée exprime
sa préoccupation quant au vide juridique constaté en matière de protection des
droits de la personne humaine des femmes immigrées et au respect du principe
d’égalité entre les femmes et les hommes dans les communautés immigrées, qui peut
être affaibli par l’existence de conventions bilatérales, l’application du droit
personnel aux femmes immigrées ou d’origine immigrée, ou l’absence de statut
juridique indépendant de celui du regroupant.

Pour lire :
La recommandation
La résolution

******
Source : AFARD Togo No 29

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter