Islam d’interdits, Islam de jouissance

Dans la collection "L’Islam en débats ", Frédéric Lagrange a publié en 2008 son ouvrage "Islam d’interdits, Islam de jouissance".
Faisant l’écho à un courant éditorial qui fait de l’islam le lieu de l’interdit, de la négation des corps, de la hantise du désir, cet essai vise à faire le point sur les recherches récentes dans le domaine de la sexualité en terre d’islam, des lectures féministes aux apports récents des gender et gay and lesbian studies, et à montrer la complexité des représentations et des scénarios comportementaux s’offrant aux individus dans ces cultures multiples reliées par leur référence à une même loi.

Dans la collection "L’Islam en débats ", Frédéric Lagrange a publié en 2008 son ouvrage "Islam d’interdits, Islam de jouissance".
Faisant l’écho à un courant éditorial qui fait de l’islam le lieu de l’interdit, de la négation des corps, de la hantise du désir, cet essai vise à faire le point sur les recherches récentes dans le domaine de la sexualité en terre d’islam, des lectures féministes aux apports récents des gender et gay and lesbian studies, et à montrer la complexité des représentations et des scénarios comportementaux s’offrant aux individus dans ces cultures multiples reliées par leur référence à une même loi.

Résumé :

Femmes invisibles, sexualité réprimée, amoureux pourchassés, homosexuels suppliciés seraient l’essence des cultures Islamiques.
Un discours contraire, visant à la réhabilitation de l’islam auprès du public occidental et son inscription dans un hédonisme mondialisé, exalte la sensualité des cultures musulmanes, leur célébration de la jouissance, leur érotologie qui a longtemps troublé les sens de l’Europe pudibonde, les vapeurs de hammam, les couples d’amants mythiques et les poètes jouisseurs et sacrilèges, amateurs de vin et d’éphèbe.
Parfois, ces clichés essentialistes sont combinés pour créer un fantasmatique avant/après, et l’on pleure sur les délices perdus des Mille et une nuits, recouverts par la chape de plomb de l’islamisme moderne et du littéralisme borné.

Comment démêler l’écheveau des représentations, faire la part de ce qui ressortit à un discours théologique et ce qui émane des si diverses cultures qui se sont réclamées et se définissent encore aujourd’hui par l’islam ?

***

Informations sur le livre :

Parution : 11/06/2008.
Editeur : Téraèdre.
Collection : L’Islam en débats.
Nombre de pages : 236 pages.

***

Voir également l’article : Érotique Halal - L’érotisme comme terre promise de l’islam

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter