Genre en action

Réseau international francophone pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement.

Accueil > Archives > Ressources > Projets, programmes et expériences - agir sur les enjeux > Etudes de cas > "Je suis presque féministe, mais..."

"Je suis presque féministe, mais..."

vendredi 1er avril 2011

Aurélie Latourès nous livre ici une étude sur l’appropriation de la cause des femmes par des militantes maliennes au Forum Social Mondial de Nairobi, (2007). Leur participation au FSM, aux luttes et leur engagement a semblé soulever des contraintes liées aux défis de l’internationalisation de la cause des femmes, et offre en autre un témoignage des multiples dynamiques de mouvements.

L’un des principaux défis de l’internationalisation de la cause des femmes réside dans la difficulté à penser sa pluralité, comme l’illustre l’insertion problématique des mouvements de femmes africains dans les réseaux internationaux. Étudier la participation de femmes maliennes aux activités autour de la cause des femmes organisées pendant le Forum Social Mondial de 2007 à Nairobi révèle certaines modalités de l’appropriation d’une cause internationale. Leur approche « modérée » de la cause des femmes semble ici témoigner d’une « positionnalité translocale », modelée par les contraintes de l’internationalisation de leur engagement.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger l’étude d’Aurélie Latourès : "Je suis presque féministe, mais...". Appropriation de la cause des femmes par des militantes maliennes au Forum Social Mondial de Nairobi (2007).