L’approche intégrée de l’égalité : méthodologies et outils

Adopter une perspective genre consiste à se donner des outils pour démonter et analyser la construction sociale des inégalités, telle qu’elle existe dans nos sociétés, en vue de faire émerger d’autres modalités d’actions, associatives ou institutionnelles, plus productives d’égalité entre les femmes et les hommes.
Se pose alors la question de fond : oui, mais comment ?

Après la 4° Conférence Mondiale des Femmes à Pékin en 1995, les pays européens, dont la France, ont décidé officiellement d’un changement de stratégie pour parvenir à une réelle égalité entre les hommes et les femmes.
En sus des actions positives et spécifiques en direction des femmes, il fut décidé d’y ajouter une nouvelle démarche, à savoir le « mainstreaming du genre » , expression traduite en français par « approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes » ou « approche intégrée de la dimension de genre » .

Le point de départ d’une telle approche est double et repose sur :

- la reconnaissance que l’appartenance à un sexe ou à un autre joue un rôle clé dans tous les domaines et à toutes les périodes de la vie ;

- la reconnaissance que les attributs accordés aux sexes féminin et masculin sont principalement le résultat d’une construction sociale et culturelle. C’est ce que l’on appelle une perspective de genre.

Adopter une telle perspective consiste, par conséquent, à se donner des outils pour démonter et analyser la construction sociale des inégalités, telle qu’elle existe dans nos sociétés, en vue de faire émerger d’autres modalités d’actions, associatives ou institutionnelles, plus productives d’égalité entre les femmes et les hommes.

Se pose alors la question de fond : oui, mais comment ?
En effet, nous sommes confronté-e-s à un tel changement de pensée et de méthodes, qu’il n’est pas du tout évident de savoir appliquer une démarche intégrée de la perspective de genre, même quand on décide de le faire.

Nous avons tenté, lors de cette demi-journée de réflexions et de débats, de commencer à répondre à cette question.

Les principales intervenantes

- Françoise RASTIT, Déléguée Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité PACA : Ouverture

- Béatrice BORGHINO, Chargée d’Etudes à la D.R.D.F.E. PACA :
« Introduction à partir d’éléments de cadrage européen »

- Claudy VOUHE, Consultante et militante associative ; co-fondatrice du réseau Genre en action (France) :
« Systématiser l’intégration du genre dans les politiques et les programmes : présentation d’un outil de réflexion et de planification »

- Hélène RYCKMANS, Sociologue et Chargée de mission auprès de l’association « Le Monde selon les femmes » (Belgique) :
« Le genre dans nos pratiques ; mode d’emploi »

Documents

Sur le site du CIDF 13 vous pouvez télécharger le dossier remis aux participants (en 2 parties), ainsi que la totalité de l’intervention de Béatrice Borghino dans la rubrique En savoir plus.

Pour aller plus loin, découvrir les autres rencontres et le nouveau bulletin réalisé par le Centre Ressources en Genre en PACA, cliquez sur la page Egalité du site.

Dès leur parution, les actes des colloques sont mis en ligne et téléchargeables sur le dossier consacré à l’ensemble de ces rencontres.

Cette rencontre était organisée par la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité de PACA, en collaboration avec le CIDF Phocéen.

Source : Béatrice Borghino

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter