Les disparités de genre dans le marché du travail en Afrique

La Banque mondiale et l’AFD (Agence Française de Développement) viennent de publier l’ouvrage Gender Disparities in Africa’s Labor Market, résultat d’une recherche conjointe sur une douzaine de pays africains. Un résumé analytique de cette étude est disponible, dont l’intégralité est téléchargeable (en anglais).

Résumé analytique

Au début des années 2000, les revenus du travail des femmes étaient de 75 % de ceux des hommes au Ghana, 51 % au Nigéria, 45 % au Mozambique et 23 % au Burkina Faso…

- Inégalités entre hommes et femmes en Afrique

L’égalité entre les sexes est l’un des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et une cible majeure de la plupart des Documents de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP). En Afrique, les inégalités entre les sexes ont des effets néfastes potentiels tant sur la croissance durable que sur la réduction de la pauvreté. Or l’on sait relativement peu de choses sur les effets de l’inégalité entre les sexes sur le marché de l’emploi en Afrique, et encore moins comment concevoir des politiques plus efficaces pour les rectifier.

L’accès à l’éducation, l’emploi et un revenu confère aux femmes une influence dans la prise des décisions au sein de leurs ménages. Des études montrent que quand les femmes participent aux décisions du ménage, les dépenses sont affectées à des besoins essentiels tels que la santé et l’éducation des enfants, ce qui a un effet positif sur la réduction de la pauvreté.

- Pourquoi une étude sur les inégalités entre hommes et femmes sur le marché du travail ?

Les disparités entre hommes et femmes sont particulièrement importantes dans le secteur de l’emploi. Dans nombre de pays africains, les femmes ont moins de chances d’obtenir des emplois rémunérés ; un nombre disproportionné d’entre elles se retrouve dans des emplois informels et précaires ; et elles sont moins bien payées. L’emploi rémunéré est un facteur déterminant de l’indépendance économique des femmes et un élément fondamental en vue de leur autonomisation. Les disparités entre les sexes sur les marchés de l’emploi doivent être réduites à la prémisse reconnue sur le plan international selon laquelle toute personne doit recevoir une égale rémunération pour un travail équivalent. Il est par conséquent essentiel de suivre la position relative des femmes en Afrique et d’attirer l’attention sur les localités dans lesquelles les femmes courent le risque de produire des résultats médiocres sur le marché de l’emploi.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger l’étude en anglais sur le site Adéquations

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter