Genre en action

Réseau international francophone pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement.

Accueil > Communauté > Le genre se bouge > Situation actuelle de l’excision au Sénégal

Situation actuelle de l’excision au Sénégal

mercredi 25 juin 2014

Par Rokhaya Gningue, sociologue s’intéressant au droit des enfants et des femmes, aux questions de genre (SENEGAL). Le principal obstacle aujourd’hui à l’éradication des pratiques d’excision est la pression sociale : « refuser un rite, c’est rejeter la société dans ce qu’elle a de plus profond ».

Une étude réalisée dans le cadre de notre mémoire de maîtrise réalisé en 2000, nous avait permis de constater que « grâce une déconstruction de ses représentations symboliques, l’excision est en voie de disparition. Les stratégies mises en œuvre par les ONGs pour lutter contre la pratique jouent un rôle déterminant dans ce processus d’abandon ».

Notons que c’était délibéré de notre part d’utiliser le terme d’excision(s) à la place de mutilation du fait de l’imprécision et de la connotation péjorative de ce dernier concept.

Cette étude a été réalisée dans une commune du Sénégal, Ndioum. Le choix de cette zone se justifie à deux niveaux :

  • 1. c’est une zone à majorité Halpulars. Ces derniers font partis des principales ethnies qui excisent au Sénégal.
  • 2. un chef religieux très influent chez les halpulars s’est ouvertement déclaré favorable à la pratique de l’excision et contre l’adoption de la loi contre l’excision votée le 29 janvier 1999.

130 femmes ont été enquêtées

Lorsque nous avons débuté ce travail, nous voulions d’une part connaître l’excision sous ses différents aspects et d’autre part étudier la situation actuelle de la pratique avec les nombreuses campagnes qui sont menées pour son éradication.

Chez les jeunes filles de moins de 25 ans, l’excision n’est plus une pratique entourée de représentations symboliques. On remarque chez elles une ignorance ou un oubli des origines, significations et fonctions de l’excision.

La nouvelle justification essentielle du maintien de la pratique est la pression sociale. En d’autres termes, c’est une tradition que les « vieilles générations » souhaitent continuer ou que la société leur impose. Dans ces sociétés comme l’affirme Henri Mendras « refuser un rite, c’est rejeter la société dans ce qu’elle a de plus profond ».

Ces jeunes filles dans leur majorité sont pour l’abandon de l’excision et ont avoué lors des entretiens qu’elles n’exciseront pas leurs filles. Cette nouvelle position face à la pratique de l’excision se traduit par un désir d’abandon des jeunes certaines pratiques culturelles traditionnelles perçues comme étant néfastes pour la femme.

Si dans la société traditionnelle, l’excision était une pratique obligatoire que toutes les filles devaient subir en vue de leur intégration sociale, aujourd’hui elle n’est qu’un mimétisme qui a perdu toutes les représentations (tirées de la religion ou des mythes) qui la justifiaient.

L’évolution des mœurs, la scolarisation, l’apparition de nouveaux modes de vie dues à l’urbanisation progressive de certaines zones ont beaucoup participé quant aux changements de la perception de l’excision des populations peuls de cette zone.

Cette pratique était présentée comme un rite indestructible. Mais comme l’affirme Ki Zerbo « toutes les cultures évoluent, tantôt mues par leur dynamisme interne, tantôt sous l’influence de facteurs extérieurs. Toutes ont intégré (sans exception), d’une manière insensible et continue ou à certains moments privilégiés de leur histoire des éléments étrangers qu’elles ont assimilés. Rien ne serait plus faux que de présenter les cultures de l’Afrique Noire comme stationnaires, non évolutives, préservées d’influences extérieures et monolithiques ».

Auteure : Rokhaya Gningue, sociologue s’intéressant au droit des enfants et des femmes, aux questions de genre. Autres thèmes d’intérêt : communication, microcrédit, gestion et suivi de projet, connaissances sur le conseil, accompagnement, les techniques d’animation de groupes.

Messages

  • Despite this, forty seven states try to pass legal guidelines making
    it harder to vote, claiming that they’re
    doing it to keep away from the notion of fraud. They’re doing it because there’s money
    in it. Finally, what could also be most irritating about
    all of that is that the digital platforms hosting this fraud, from Facebook and Twitter to
    eBay, appear to be doing almost nothing about it.
    While the No. 2 member of the Disinformation Dozen will be the perennially
    sorry excuse and lengthy established child-killer Robert Kennedy Jr., the third slot belongs to Ty & Charlene Bollinger.
    The Disinformation Dozen may dominate false claims circulating
    on social media, but they’re removed from alone.

    So are a lot of the others in the Disinformation Dozen. At the moment, car sharing exists in a whole lot of cities across greater than a dozen countries, with more probably to come back.
    The automobile will not be roadworthy but since a hybrid
    engine (made from steel) nonetheless has be designed,
    not to say security assessments have to be performed.

    A examine performed by the University of Virginia found that
    of the highest 150 applications on Facebook, ninety
    p.c have been given access to info they didn’t need in order for the app to perform.

    Here is my web site : สล็อตเว็บตรง

  • Pretty great post. I juszt stumbled upon your weblo and wished to
    say that I have truly loved bdowsing your weblog posts. After alll I will be subscribing to your rss feed and I hope you write again very soon !

    my web page - เว็บบอล888

  • For instance, a automobile dealership might allow clients to schedule a
    service middle appointment online. If you’re a sports car buff,
    you might go for the Kindle Fire, which runs apps at lightning velocity
    with its excessive-powered microprocessor chip.
    Not solely do many individuals pledge to raise appreciable funds for a wide range of charities, a
    portion of each runner’s entry price goes to the marathon’s own London Marathon Charitable Trust,
    which has awarded over 33 million pounds ($5.3 million) in grants to develop British sports and recreational amenities.

    These items focus the sun’s energy like a complicated magnifying
    glass hovering over a poor, defenseless ant on the
    sidewalk. Microsoft, Apple and Google have been in some excessive-profile
    squabbles over time. There have been a number of circumstances where victims had been left on the hook
    for tens of thousands of dollars and spent years making an attempt to repair their credit, however they’re exceptional.

    Look into my homepage - สล็อต 1 บาท เว็บตรง

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.