Un nouveau réseau virtuel relie les femmes en politique

Le premier réseau virtuel reliant les femmes en politique à travers le monde a été lancé aujourd’hui aux Nations Unies.

Le premier réseau virtuel reliant les femmes en politique à travers le monde a été lancé aujourd’hui aux Nations Unies. Appelée International Knowledge Network of Women in Politics (iKNOW Politics), cette initiative novatrice a été conçue conjointement par l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (International IDEA), l’Union interparlementaire (UIP), le National Democratic Institute for International Affairs (NDI), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM).

L’objectif prioritaire de ce programme novateur à l’échelon international – www.iKNOWPolitics.org - est la promotion de la gouvernance qui tient compte du genre et le renforcement du rôle et de la présence de femmes dans la vie politique et publique. IKnow Politics relie parlementaires, représentantes de formations politiques et candidates à des fonctions politiques, responsables et membres de partis politiques, chercheuses, universitaires et enseignantes par-dessus les frontières, et sans distinction de génération et de confession, mettant à leur disposition le matériel, les connaissances et les meilleures pratiques en vigueur nécessaires pour faciliter leur action politique.

Le besoin d’un tel outil est évident. Bien qu’en hausse au cours des dernières années, le nombre de femmes en politique demeure insuffisant et leur pleine participation dans ce domaine se heurte à d’innombrables obstacles. C’est ainsi qu’en 2006, moins de 17% des parlementaires étaient des femmes, selon l’UIP, et il n’y avait que 13 femmes élues à la tête des 194 États et gouvernements dans le monde, d’après le Worldwide Guide to Women in Leadership.

Saluant le lancement de iKNOW Politics, la Présidente libérienne Madame Ellen Johnson-Sirleaf a toutefois estimé qu’en dépit des changements qui se dessinent, les femmes continuent de rester en marge du pouvoir politique. C’est pourquoi, à son avis, la création de iKNOW Politics, premier réseau qui s’adresse aux femmes en politique, devrait pouvoir leur permettre de participer efficacement à tous les aspects de la vie politique.

À partir d’une base de données de plus de 100 spécialistes des questions des femmes en politique, iKNOW Politics permet aux usagers de consulter une bibliothèque en ligne comprenant plus de 400 rapports, guides et matériels de formation en anglais, français et espagnol, émanant des principales institutions internationales, ainsi que des organismes de recherche, des établissements universitaires et des associations de la société civile les plus prestigieux du monde entier. Le réseau permet par ailleurs de participer virtuellement à des débats organisés, de lire des entretiens avec des personnalités éminentes, de consulter les sites créés par les membres du réseau et d’avoir accès à des sources d’informations variées sur les questions concernant les campagnes politiques, les élections et les quotas, les partis politiques, les parlements et leurs représentantes, les activités de sensibilisation et de mobilisation, l’acquisition de compétences, les budgets et la législation, et la participation en période post-conflit et transitoire.

Source : http://content.undp.org/go/newsroom/february-2007/virtual-network-women-20070227.fr?categoryID=412136&lang=fr

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter