Genre en action

Réseau international francophone pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement.

Accueil > Archives > Ressources > Enjeux thématiques > Dans l’actualité > Une femme à la retraite ne vaut que la moitié d’un homme

Une femme à la retraite ne vaut que la moitié d’un homme

mercredi 22 septembre 2010

Selon le quotidien "Basta !", agence d’informations indépendantes sur l’environnement et les alternatives sociales, la réforme des retraites qui a eu lieu en France risquerait d’aggraver la situation des femmes et d’accentuer les inégalités déjà existantes. La position tends à être défendue par des partis de gauche et certaines associations qui voient en cette réforme l’occasion de saisir la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde).

Selon le quotidien "Basta !", agence d’informations indépendantes sur l’environnement et les alternatives sociales, la réforme des retraites qui a eu lieu en France risquerait d’aggraver la situation des femmes et d’accentuer les inégalités déjà existantes. La position tends à être défendue par des partis de gauche et certaines associations qui voient en cette réforme l’occasion de saisir la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde).

Les femmes vont-elles être victime d’une gigantesque discrimination si l’actuelle réforme des retraites est mise en œuvre ? C’est la question que posent neuf parlementaires de gauche (du PS, du PCF, des Verts, du Parti du gauche et de la Fédération pour une alternative sociale et écologique) en saisissant la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde). Selon les élus, l’allongement de la durée de cotisations et le report de l’âge légal de départ en retraite induiront des discriminations indirectes à l’encontre des femmes. Celles-ci seront, bien plus que les hommes, obligées de partir plus tard en retraite ou de se contenter de pensions très affaiblies.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger l’article paru dans Basta ! Une femme à la retraite ne vaut que la moitié d’un homme