Genre en action

Réseau international francophone pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement.

Accueil > Plaidoyer international > Visibiliser les féministes, féminismes et enjeux francophones > Les francophones au Forum de l’AWID : 2016, 2012, 2008 > AWID 2016 (Brésil) : notre pouvoir collectif > Prendre soin de soi comme activiste

Prendre soin de soi comme activiste

vendredi 28 octobre 2016, par Genre en Action

En aparté de l’ambiance foisonnante du forum, l’espace intime de la khaima a offert des moments de partage, pour échanger simplement sur l’essentiel : comment on se sent ?

Etre à l’écoute de soi

Le Village francophone a permis aux participant·e·s qui le souhaitaient de se retrouver le matin, avant le début des sessions, pour une "Météo du matin", ou le soir pour des "Cercles de parole".

En aparté de l’ambiance foisonnante du forum, l’ espace intime de la khaima a offert des moments de partage, pour échanger simplement sur l’essentiel : comment on se sent ? De quoi avons-nous besoin pour passer une bonne journée tout en faisant ce qu’on a à faire ? Souvent, dans les grands forums qui rassemblent des milliers de personnes et proposent des dizaines d’activités en parallèle, on peut se sentir perdue, seule, éparpillée, agitée... Le calme offert par la khaima a fait redescendre la pression pour revenir à l’essentiel et trouver les ressources nécessaires en soi-même.

Le bien-être, un aspect important du féminisme

Le bien-être, spécifiquement le bien-être des activistes, a été un point fort du forum de l’AWID. Comment pouvons-vous avoir des mouvements forts, puissants si nos leaders sont épuisées et en surmenage ? Comment réussir à prendre soin de soi alors que tout est urgent quand on mobilise jusqu’à sa vie pour une cause ? Et pourtant, écouter son corps, prendre conscience de ses traumas, trouver des façons alternatives de résilier, sont des préoccupations éminemment féministes.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.